Vous avez trouvé? je vous l'accord, il y avait un petit piège: c'est Louvois qui fut chargé de ma création mais je dois mon hôtel à partir de 1671 à Bruant. Aujourd'hui j'abrite le musée de l'Armée. Et mon tombeau, celui de Napolèon, se trouve dans mon célèbre dôme, un des plus beaux monuments érigés depuis le Renaissance. d'ailleurs pour la petite anecdote, le corps de Napoléon repose dans six cercueils! Un en fer-blanc, puis un autre en acajou, puis un en plomb, doublé d'un autre en plomb, pour finir, un cercueil d'ébène protégé, bien sûr, par un cercueil de chêne. Napoléon repose les pieds vers l'autel. A propos, il paraît qu'il fut enterré avec ses bottes décousues. lorsqu'on l'exhuma en 1840, on constata que les ongles avaient poussés après sa mort, trouant les chaussettes.

Paris_100

(source Le guide du Routard Paris)